Les pieds dans l’eau à Popenguine

Situé sur la Petite Côte, lieu de prédilection pour le farniente entre Dakar et Saly, le village de Popenguine est un village tranquille où vivent diverses ethnies de religions différentes.

Accessible par l’autoroute et maintenant à 30 minutes de l’aéroport.
Ça n’est pas un lieu tapageur mais un lieu de repos, de tranquillité où photographier les sublimes couchers de soleil.

Il est célèbre pour son pèlerinage de la Pentecôte où viennent tous les chrétiens du Sénégal. A l’église Notre Dame de la Délivrance, l’office du dimanche est célébré à la fois en français et en sérère accompagné d’une chorale.

Popenguine abrite le palais présidentiel (résidence d’été du Chef d’Etat).
Baignées par les vagues de l’Atlantique, les plages sablonneuses vous offrent des baignades sans danger.

Que faire à Popenguine hors profiter de l’océan et des plages ?
 Aller à la pêche avec des pêcheurs locaux.
 Faire un parcours en VTT accompagné d’un guide.
 Observer les oiseaux dans la réserve avec des guides ornithologiques.

A quelques encablures, la réserve de Bandia qui abrite une faune abondante sans une seule cage. Il est interdit d’y circuler à pied. Juste en face l’Accrobaobab, parc d’aventures à travers les couronnes de baobab.

Un peu plus loin la magnifique réserve de la Somone, site d’observation ornithologique qui se visite à pied et en pirogue.
Enfin Saly, trépidante, active, avec bars, restaurants, discothèque, casino, golf, tennis « le Saint Tropez » de la Petite Côte.

En retournant vers Dakar :
Toubab Dialaw site magnifique célèbre par son école de danse de renommée internationale.
On peut y faire des promenades à cheval.
Aller à Sobo Badé qui évoque (le palais du facteur cheval). On y fait toutes sortes de stage et des expositions de peinture et de sculptures. Le centre Mampuya immense jardin tropical où on cultive et préserve les plantes médicinales.

Voilà de quoi occuper vos journées à proximité (une demi-heure de route) quand on a abusé de la plage et du soleil.